Metamag:Macron, de Jupiter au roi Pétaud. La malédiction Bayrou a encore frappé

Macron, de Jupiter au roi Pétaud. La malédiction Bayrou a encore frappé

Macron, de Jupiter au roi Pétaud. La malédiction Bayrou a encore frappé

Télécharger en PDF et imprimer

Raoul Fougax ♦

Imaginons un début de quinquennat avec des rafales de démissions gouvernementales pour Hollande et Sarkozy. On n’aurait pas parlé de président jupitérien mais de roi Pétaud. Voila donc, après Ferrand l’irréprochable, les Modem sur une barque, débarqués vers une île déserte.

La ministre des armées a lancé un scud qui a fait exploser la Bayrouti.

La ministre des Armées Sylvie Goulard a annoncé mardi 20 juin avoir demandé au président de la République “de ne plus faire partie du gouvernement“, alors que le premier ministre Édouard Philippe doit annoncer d’ici ce soir la composition de sa nouvelle équipe au lendemain des législatives.

J’ai demandé au Président de la République, en accord avec le Premier ministre, de ne plus faire partie du Gouvernement“, écrit dans un communiqué la ministre, dont le nom est cité dans l’enquête sur les assistants parlementaires du MoDem. Le président a indiqué qu’il avait “accepté” la démission de sa ministre et qu’il “respect(ait) son choix“.

Outre François Bayrou et Sylvie Goulard, le gouvernement d’Edouard Philippe formé le mois dernier comptait une autre membre du Modem, Marielle de Sarnez. Elle a aussi démissionnée. Ce n’est plus un remaniement qui se prépare, c’est une métamorphose complète. Le Modem a annoncé ce mercredi matin que Marielle de Sarnez, actuelles des Affaires européennes, quittait le gouvernement à son tour.

Restait le ministre de la justice, l’homme de la moralisation, le grand inquisiteur auto proclamé de la république. Il part aussi, laissant sa loi en plan. Le président du MoDem François Bayrou, qui portait le projet de moralisation de la vie publique et sera resté 35 jours au ministère de la Justice, tiendra de son côté une conférence de presse à 17 heures pour s’expliquer sur sa décision.

Le nouveau gouvernement devait être présenté «avant 18 heures», selon l’Elysée. Il peut y avoir du retard. Le président jupitérien devrait tirer les leçons de cette pétaudière ou le modem lui ait tombé sur la tète.

Ça commence bien.

m.

 

Publicités

Auteur : erlande

68 ans;45 ans d'expérience dans la communication à haut niveau;licencié en lettres classiques;catholique;gaulliste de gauche à la Malraux;libéral-étatiste à la Jacques Rueff;maître:Saint Thomas d'Aquin:pro-vie sans concession.Centres 'intérêt avec connaissances:théologie,metaphysie,philosophies particulières,morale,affectivité,esthétique,politique,économie,démographie,histoire,sciences physique:physique,astrophysique;sciences de la vie:biologie;sciences humaines:psychologie cognitive,sociologie;statistiques;beaux-arts:littérature,poésie,théâtre,essais,pamphlets;musique classique.Expériences proffessionnelles:toujours chef et responsable:chômage,jeunesse,toxicomanies,énergies,enseignant,conseil en communication:para-pubis,industrie,services;livres;expérience parallèle:campagne électorale gaulliste.Documentation:5 000 livres,plusieurs centaines d'articles.Personnalité:indifférent à l'argent et aux biens matériels;généraliste et pas spécialiste:de minimis non curat praetor;pas de loisirs,plus de vacances;mémoire d'éléphant,pessimiste actif,pas homme de ressentiment;peur de rien sauf du jugement de Dieu.Santé physique:aveugle d'un oeil,l'autre très faible;gammapathie monoclonale stable;compressions de divers nerfs mal placés et plus opérable;névralgies violentes insoignables;trous dans les poumons non cancéreux pour le moment,insomniaque.Situation matérielle:fauché comme les blés.Combatif mais sans haine.Ma devise:servir.Bref,un apax qui exaspère tout le monde mais la réciproque est vraie!