Le Salon Beige: 14 nouveaux articles:Les 3 qualités d’un bon président-et varia

Le Salon Beige: 14 nouveaux articles

C’est arrivé un 9 avril…
Les 3 qualités d’un bon président
Un rappeur bloque l’autoroute A3
Si vous voulez connaitre notre avenir regardez du côté de Stockholm
Syrie : Nicolas Dhuicq redoute que Donald Trump ne soit manipulé par les services américains
Mgr Xavier Malle nommé évêque de Gap
Le grand bal des hypocrites : Bruno Le Maire votera François Fillon
Offre d’emploi pour un poste de professeur de mathématiques au collège Sainte Philomène à Annecy
Si votre enfant n’est ni un garçon ni une fille, qu’est-ce qu’il est ?
13 avril : SOS Chrétiens d’Orient à Rouen
13-14 mai : forum à Paris sur l’évangélisation des musulmans
Les menaces actuelles contre la liberté religieuse en Occident
Les élèves de l’école St Jean-Bosco jouent Le Malade imaginaire à Marlieux (01) et Lyon
Le nombre de catholiques augmente

C’est arrivé un 9 avril…

Posted:

« A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines. » Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

le 9 avril 715 : décès du pape Constantin 1er.

A ne pas confondre avec l’anti pape Constantin II, il condamne la doctrine monophysite qui affirme que le Christ n’a qu’une nature.

le 9 avril 999 : élection du pape Sylvestre II, premier pape français.
le 9 avril 1004 ou 1024 : décès du pape Benoît VIII.

Pape du 18 mai 1012 au 9 avril 1024, Benoît VIII est né dans la région de Latium, en Italie. Il doit lutter contre les Sarrasins venus en 1016 envahir ses États, et se met à la tête des troupes qui écrasent l’envahisseur.

le 9 avril 1498 : la reine Anne rétablit la chancellerie de Bretagne.

Elle nomme Guéguen évêque de Nantes, en remplacement de d’Espinay, transféré au siège de Léon. Surtout elle marque par ce geste que, bien qu’ayant le même souverain, la Bretagne et la France reste deux Etats indépendants, mais unis.

le 9 avril 1553 : décès à 59 ans de François Rabelais, médecin et écrivain, et prêtre français de la Renaissance.

Médecin, professeur d’anatomie, moine puis prêtre et auteur des fameux Pantagruel, Gargantua,…

le 9 avril 1555 : élection du pape Marcel II.

Marcello Cervini est élu 222e pape de l’Église catholique. Son règne est parmi les plus courts, 20 jours. Il est le dernier pape à choisir comme nom de règne son prénom de baptême.

le 9 avril 1682 : René Robert Cavelier de la Salle prend possession du Mississippi au nom de Louis XIV.

Ancien jésuite ayant demandé à quitter la compagnie de Jésus, René Robert Cavelier de la Salle explore la région des Grands Lacs, il y bénéficie en 1674 de l`octroi d’une concession foncière provenant d’un ami prestigieux, accordée par le gouverneur Frontenac. Il construit au bord du lac Ontario un immense fort qu’il baptise fort Frontenac. Puis, il entreprend l’exploration du Mississipi en 1682 et déclare le territoire comme appartenant à La France et au Roi Louis XIV. Le 9 avril 1682, il baptise l’embouchure du Mississippi du nom de « Louisiane » en l’honneur du Roi Louis XIV.

Il fait dresser une croix sous laquelle est fixée une plaque portant l’inscription suivante : «Au nom de Louis XIV, Roi de France et de Navarre, le 9 avril 1682. »

Le procès-verbal de la cérémonie rapporte ses paroles:

« Je, René-Robert Cavelier de La Salle, en vertu de la commission de Sa Majesté que je tiens en mains, prêt à la faire voir à qui il pourrait appartenir, ai pris et prends possession, au nom de Sa Majesté et de ses successeurs de sa couronne, de ce pays de la Louisiane, mers, havres, ports, baies, détroits adjacents et de toutes les nations, peuples, provinces, villes, bourgs, villages, mines, minières, pèches, fleuves, rivières compris dans l’étendue de ladite Louisiane. »

Prise de possession de la Louisiane, par Jean-Adolphe Bocquin, 1870s. (gallica-BnF)

le 9 avril 1736 : une ordonnance royale normalise la tenue des registres de l’Etat Civil.

Elle prescrit aux curés de paroisse de fournir une copie des actes de baptême et de mariage.

le 9 avril 1794 : les sbires de Turreau poursuivent l’œuvre de mort.

La colonne Dusirat revient tuer et incendier à Chanzeaux

le 9 avril 1834 : début de la répression de la révolte des Canuts à Lyon.

Le 9 avril 1834, à Lyon, débute la seconde insurrection des Canuts. Après l’échec des grèves de février, l’accord sur les prix annulé dès qu’il fut signé, et le vote de la loi contre les associations ouvrières, la condamnation des « meneurs » de février, qui sont en fait des mutuellistes, met le feu aux poudres. Le 13 la semaine sanglante commence.

La mythologie gauchiste a récupéré cette révolte, pourtant il s’agit du dernier sursaut des corporations telles qu’elles existaient avant la révolution. Les Canuts étaient propriétaires de leur outil de travail

Jean Sévillia dans son livre Historiquement correct, (Ed. Perrin, chapitre X, pages 225 à 228) rappelle que cette révolte n’est en rien une révolte révolutionnaire comme les socialistes de la IIIème république vont réussir à le faire croire. Les Canuts propriétaires de leur outil de travail, sont de petits artisans, qui fonctionnent sur le mode des corporations d’avant la révolution. Ils sont le dernier symbole d’une économie française régulée par la loi. La bourgeoisie révolutionnaire triomphante a installé des usines industrielles qui permettent de vendre à moindre coût.

Plus de 600 canuts sont tués, 10.000 passent en jugement.

le 9 avril 1898 : loi organisant les chambres de commerce.

Ou comment contrôler le développement économique local en France…

le 9 avril 1917 : bataille de la crête de Vimy.

Pendant 3 jours, les Canadiens, sous les ordres des britanniques, combattent pour prendre une position fortifiée allemande, la crête de Vimy, qui avait déjà résisté aux assauts des anglais. C’est une victoire importante, où meurent 10 602 hommes. La France fera don au Canada du terrain, d’une étendue de 250 hectares, où sera construit le Mémorial canadien de Vimy.

Mémorial canadien de Vimy.

le 9 avril 1918 : premier jour de la bataille de la Lys.

Cette offensive allemande, lancée après l’apport des troupes ramenées de Russie à la suite de la paix signée avec les soviets (Traité de Brest-Litovsk) dure 20 jours. L’effort allemand se fait dans les Flandres, entre Armentières et La Bassée. C’est un échec.

le 9 avril 1943 : Sauckel exige de la France 220 000 ouvriers supplémentaires.

L’Allemagne pille toutes les ressources européennes pour nourrir son effort de guerre. En France le STO ne fonctionne pas assez bien selon les Allemands.

le 9 avril 2003 : le régime de Saddam Hussein en Irak tombe après 24 ans de pouvoir.

Les 3 qualités d’un bon président

Posted:

Extrait d’un entretien de Charles de Meyer, président de SOS Chrétiens d’Orient, à Aleteia :

Quel serait donc selon vous le président idéal, celui ou celle qui mettrait en œuvre ce principe fondamental ?

Ce président afficherait trois qualités majeures. La première qualité serait l’indépendance. Le président ne doit être prisonnier ni d’alliances partisanes, ni d’une discipline de parti, encore moins de faiblesses ou d’inconsistances personnelles. On ne demande pas qu’il soit expert sur tous les sujets, mais au moins d’être un honnête homme et de posséder le début d’une culture générale sur l’ensemble des sujets qu’il a à traiter. Le deuxième trait serait que le président reconnaisse l’existence d’un privilège civilisationnel chrétien dans notre pays. Les chrétiens ne prônent pas une théocratie, ce serait une catastrophe, mais que notre dirigeant reconnaisse l’influence culturelle du christianisme, ce qui suppose un impact sur la le travail législatif, sur l’organisation de la vie sociale et sur notre politique étrangère. En France, le christianisme possède un privilège depuis 2000 ans. Il est contre-nature de le nier. La troisième qualité du futur président doit être le bon sens. Il doit s’abstraire des rapports internationaux, des diktats onusiens ou bruxellois, de l’influence des conseillers. Cela s’applique particulièrement du point de vue diplomatique pour les populations chrétiennes du Proche-Orient. En Syrie, l’État français fonde son action sur un discours totalement déconnecté de ce qu’on entend dans les rues. Le réel doit primer sur l’idéologie.

Quels sont, selon vous, les points qui doivent retenir l’attention des chrétiens dans les programmes et débats de la prochaine élection présidentielle ?

Benoît XVI nous a donné la liste des principes non négociables. Ces principes invalident la quasi-totalité des candidats à l’élection présidentielle. Le premier rôle des chrétiens est de rappeler à ces candidats qu’ils ne remplissent pas ces conditions. En aucun cas, nous ne devons oublier qu’il s’agit de principes pour lesquels on doit se battre pour le bien de la cité. Pourtant, les chrétiens ne doivent pas faire un choix en fonction de leur appartenance à une communauté chrétienne, mais en fonction de ce qu’ils jugent être dans notre intérêt national. Il faut éviter la confusion entre la morale et la politique. »

Un rappeur bloque l’autoroute A3

Posted:

Fianso, alias Sofiane Zermani, a privatisé sans autorisation de la préfecture un segment de la voie à hauteur de la sortie Blanc-Mesnil-Aulnay pour réaliser le deuxième clip de son dernier album, qui sortira le 12 mai.

Le 6 avril, les voitures de ses comparses ont stationné en rang d’oignons sur la voie, le temps que Sofiane, tout de blanc vêtu, puisse déguster tranquillement son café. De quoi se requinquer avant d’entamer son nouveau morceau, Toka, accompagné d’une dizaine d’amis scandant «Alger Paris Bagdad».

Une scène hallucinante à laquelle les automobilistes de l’A3 n’étaient guère préparés.

Prendre Un Café Sur L’autoroute Ca N’a Pas De Prix 😂😂😂 RDV DEMAIN #TOKA #BANDITSALETÉ LE 12 MAI 🔥🔥🔥🔥🔥🔥🔥🔥🔥🔥 pic.twitter.com/OPrcQmo3bA
— #JeSuisPasséChezSo (@Fianso) 6 avril 2017

Si vous voulez connaitre notre avenir regardez du côté de Stockholm

Posted:

Lu sur Atlantico :

« Pendant longtemps ce pays du nord de l’Europe a été un modèle pour le reste du continent. Un laboratoire de la social-démocratie scandinave. Protection sociale, salaires élevés, cogestion des entreprises : le bonheur était suédois. Puis la mondialisation et la financiarisation de l’économie ont eu raison de ce beau modèle. Mais la Suède n’a pas pour autant renoncé à illuminer l’Europe de son bienveillant exemple. Mais dans un tout autre domaine : celui du multiculturalisme. L’immigration était bienvenue, caressée et choyée. Des quartiers entiers de Göteborg et de Stockholm ont vu pousser des mosquées comme champignons après la pluie. Les points de vente de niqab, hijab et burqa se sont multipliés. Des écoles islamiques ont vu le jour. C’est allé loin, très loin, sans doute trop loin.

Comme en témoigne une émission de la chaine suédoise TV4 et un article très circonstancié d’Aftonbladet, le plus grand quotidien du pays. L’une des réalisatrices de l’émission s’est rendue avec une caméra cachée dans plusieurs cafés de quartiers répertoriés comme « sensibles ». Des hommes lui ont demandé d’aller s’assoir à un autre endroit de l’établissement, loin de leurs regards. Des femmes ont témoigné racontant qu’elles avaient été harcelées par une « police de la morale islamique » parce qu’elles sortaient seules même en promenant leur chien… Une femme d’un autre quartier « sensible » a raconté comment des voisins ont commencé à l’invectiver parce qu’elle était sur son balcon en train de boire un verre de vin. Quelques minutes plus tard, un groupe de jeunes hommes s’est rassemblé devant son appartement, l’a menacé avant de tenter de rejoindre son domicile via la gouttière. Une réfugiée venue de Syrie a expliqué qu’elle a été la cible de nombreuses intimidations pendant la période du Ramadan. En cause : sa tenue légère. « Je me suis enfuie d’un pays où les femmes étaient opprimées : maintenant je suis ici et j’ai le même sentiment qu’en Syrie ». Des filles âgées de 6 à 10 ans, scolarisées à l’école islamique Al-Azhar, dans la banlieue nord de Stockholm ont été contraintes par une « policière de la morale » de s’asseoir à l’arrière de leur bus scolaire, séparées des garçons. Elles ont également été admonestées car certaines étaient en jupe. 6 à 10 ans! »

Syrie : Nicolas Dhuicq redoute que Donald Trump ne soit manipulé par les services américains

Posted:

Le député de l’Aube Nicolas Dhuicq réagit au micro de Boulevard Voltaire après les frappes aériennes en Syrie décidées par le président Trump. Il redoute que ce dernier ne soit manipulé par les services américains (CIA, NSA)…

Par ailleurs, Nicolas Dhuicq insiste sur la nécessité de maintenir l’intégrité de la Syrie car sa partition signerait la guerre éternelle.

Nicolas Dhuicq : « Je redoute que ce soit les… par bvoltaire

Mgr Xavier Malle nommé évêque de Gap

Posted:

Xavier-Malle-cure-IB-187×300
Le pape François a nommé aujourd’hui Monsieur l’Abbé Xavier Malle, Doyen de Chinon et Curé et recteur du sanctuaire de Notre-Dame de la Prière de l’Île Bouchard, évêque de Gap.

Né le 14 septembre 1965 à Valenciennes, l’abbé Malle a fait des études de droit et de science politique à Nancy avant d’entrer à Sciences Po à Paris. En 1994, il entre à la Communauté de l’Emmanuel, à Namur (Belgique), puis en 1995 il part au séminaire français de Rome et étudie à l’Université pontificale grégorienne. Il est diplômé d’étude universitaire en droit, de l’Institut d’études politiques de Paris et il a obtenu en 2001 une Licence en théologie spirituelle.

Les lecteurs du Salon Beige le connaissent déjà un peu, en raison de ses méditations et neuvaines de prière pour la France (ici et là).

Le grand bal des hypocrites : Bruno Le Maire votera François Fillon

Posted:

L’imposture Emmanuel Macron devenant chaque jour plus évidente, les poules rentrent au bercail :

« Alors qu’il était l’un des premiers début mars à avoir quitté l’équipe de campagne du candidat Les Républicains après sa mise en examen, l’ancien rival de l’ex-Premier ministre se souvient soudain de son engagement de voter François Fillon quoi qu’il arrive. « J’ai pris un engagement au cours de la primaire: voter pour le vainqueur. Je tiendrai cet engagement le 23 avril », déclare Bruno Le Maire, ce samedi 8 avril, dans une interview accordée à Paris-Normandie, relayée notamment par Le Monde au lendemain des messages de soutien de Nicolas Sarkozy et Alain Juppé. Le retournement de veste est total. Dans la bouche de Bruno Le Maire, François Fillon est passé du candidat qui a perdu toute crédibilité à celui qui est le « mieux à même de redresser la France ». « Dans la situation de grande confusion politique où nous sommes, je pense que les Français, plus que jamais, ont besoin de responsables politiques qui font ce qu’ils ont promis de faire », explique celui qui demande que le programme de son candidat « ne soit surtout pas être édulcoré ». Car, désormais, il se dit convaincu que François Fillon peut se qualifier au second tour. »

Offre d’emploi pour un poste de professeur de mathématiques au collège Sainte Philomène à Annecy

Posted:

Capture d’écran 2017-04-08 à 11.13.57

Si votre enfant n’est ni un garçon ni une fille, qu’est-ce qu’il est ?

Posted:

Un poisson rouge, un fer à repasser, une fraise des bois ? On ne sait plus…

Dans la rubrique « le genre n’existe pas », ci-dessous une capture d’écran d’un questionnaire de satisfaction envoyé par la mairie de Cabriès dans les Bouches-du-Rhône (maire LR) :

InsertPic_

13 avril : SOS Chrétiens d’Orient à Rouen

Posted:

ROUEN – Arthur du Tertre – 13 avril 2017

13-14 mai : forum à Paris sur l’évangélisation des musulmans

Posted:

Capture d’écran 2017-04-05 à 21.06.53

Capture d’écran 2017-04-05 à 21.07.03

Les menaces actuelles contre la liberté religieuse en Occident

Posted:

A l’occasion du 50è anniversaire de la publication de l’encyclique « Populorum Progressio » et de la création du Dicastère pour le Service du Développement Humain Intégral, une conférence internationale s’est tenue au Vatican les 3 et 4 avril 2017. Intitulée « Perspectives de promotion du développement humain intégral 50 ans après Populorum Progressio », c’est devant plus de 300 personnes que Grégor Puppinck, directeur de l’ECLJ, a pu intervenir sur le thème de la « liberté de conscience et de religion : un droit humain fundamental dans la perspective du développement intégral humain ». Des nombreuses personalités sont venues du monde entier participer à cette conférence. Outre le Préfet de ce Dicastère, le Cardinal Turkson, ainsi que le Cardinal Müller, Préfet de la congrégation pour la doctrine et la foi, les Français Mgr d’Ornellas et Fabrice Hadjadj étaient également présents.

Extrait de l’intervention de M. Puppinck :

IMG_1652
« […] La première condition à la préservation de la liberté de conscience et de religion est d’ordre pratique ; elle est la plus importante. Il s’agit de garder dans la société le souvenir et l’horreur des persécutions religieuses.

Avant toute considération et controverse théorique, la liberté de conscience et de religion trouve sa véritable force dans le rejet de la violence. En 1648, c’est au terme d’une guerre de 30 ans qu’une paix religieuse fut acceptée en Europe. Trois siècles plus tard, en 1948, c’est également au terme d’une guerre et dans le contexte des persécutions soviétiques que fut adoptée la Déclaration universelle des droits de l’homme. Le souvenir des morts et le rejet du totalitarisme furent les meilleurs arguments pour adopter cette déclaration et pour reconnaitre le droit à la liberté de conscience et de religion.

La liberté de conscience et de religion est avant tout une liberté d’ordre pratique qui vise à la paix sociale, et qui repose moins sur la stricte justice que sur la tolérance et le dialogue.

Aujourd’hui, de nouvelles persécutions sont massivement commises sous nos yeux ; non seulement elles constituent des violations graves des droits humains mais l’indifférence que l’on constate dans d’autres pays à l’égard de la souffrance des personnes persécutées en raison de leur religion est un mauvais signe pour l’avenir et témoigne d’un affaiblissement de l’importance sociale de la liberté de conscience et de religion.

La contestation de la légitimité de la liberté de conscience et de religion

Une autre menace se situe sur le plan théorique ; elle est tout aussi profonde et vise la légitimité même de la liberté de conscience et de religion. De nombreuses personnes aimeraient réduire cette liberté, à défaut de pouvoir l’effacer des droits de l’homme. Une contestation ancienne de cette liberté provient des milieux et sociétés religieux et ou totalitaires, qui ne conçoivent pas la liberté individuelle comme susceptible de permettre légitimement à une personne de refuser l’adhésion ou la soumission à son Créateur ou à l’Etat. Cette contestation est ancienne et bien connue ; je n’insisterai pas sur elle aujourd’hui.

C’est sur une autre contestation, antireligieuse, de la liberté de conscience et de religion qui se manifeste de plus en plus fortement au sein des pays occidentaux que je souhaite insister. Cette contestation est un phénomène assez nouveau par son ampleur.

Aujourd’hui, on perçoit une volonté parmi les personnes opposées « à religion », pour dire les choses simplement, de contester jusqu’à la raison d’être même de la liberté de conscience et de religion. Ils lui reprochent d’être un privilège offert à certains leur permettant d’échapper à l’application du droit ordinaire. Ils voudraient diluer cette liberté dans les autres libertés : les libertés d’opinion, d’expression, d’association et d’enseignement seraient suffisantes disent-ils pour garantir la liberté de conscience et de religion. Il n’y aurait pas besoin, en pratique d’accorder une protection spéciale aux personnes et groupes qui croient en Dieu et qui perçoivent la morale naturelle. Plus encore, le développement du principe de non-discrimination qui interdit notamment les différences de traitement en raison de la religion ou des convictions garantit en principe l’égalité des croyants au sein de la société.

De fait, la protection offerte par la combinaison des droits et libertés existants est suffisante pour garantir la liberté de conscience et de religion, si on a une conception immanente, et non pas transcendante, de Dieu et de la morale.

Dans les sociétés marquées par la sécularisation et le relativisme se pose à nouveau la question de la raison d’être la liberté de conscience et de religion. Non seulement cette liberté est absurde dans de telles sociétés, et elle est tout au plus une tolérance, la tolérance d’une « anti-liberté » et d’un privilège perçu parfois comme une cause de désordre social contraire au bien commun.

Du point de vue catholique, nous pourrions aussi nous interroger car, contrairement à ce que l’on a pu croire ou désirer, la garantie de la liberté ne suffit pas à assurer le triomphe de la vérité. En général, il ne suffit pas de garantir la liberté de conscience et de religion pour que les personnes découvrent par elles-mêmes la vérité et y adhèrent.

Droit à l’autonomie v. droit à l’hétéronomie

Autre menace : La liberté de conscience et de religion est concurrencée par le droit à l’autonomie, aussi désigné droit à l’autodétermination.

L’individualisme subjectiviste de la société occidentale porte, par définition, une conception immanente de la morale et de la divinité. Cette conception subjective est en adéquation avec le cadre conceptuel et juridique du nouveau droit « à l’autonomie » issue du droit au respect de la vie privée.

Ce droit à l’autodétermination est l’opposé du droit à la liberté de conscience et de religion qui est un droit à l’hétérodétermination à l’hétéronomie : un droit de se conformer à un ordre supérieur. Le droit à l’autonomie s’étend considérablement pour recouvrir de nombreux domaines de l’existence ; il est souvent associé au principe de laïcité dont il constitue une forme d’application au plan individuel.

La question de l’interdiction du port public du voile islamique donne un exemple du rejet de l’hétéronomie au profit de l’autonomie : lors des débats en France, la question portait moins sur le voile lui-même que sur celle de savoir si les femmes étaient autonomes ou soumises à une norme extérieure. C’est parce que le voile est religieux qu’il est suspecté d’être contraire à la liberté. C’est au nom de l’autonomie des femmes que l’on a accepté de sacrifier la liberté religieuse.

La liberté de conscience et de religion risque d’être progressivement effacée par le droit à l’autonomie, car sans Dieu il n’y a pas de finalité, de telos extérieur auquel s’ordonner et dont tirer une norme morale. Ainsi, la négation sociale de Dieu et de la morale aboutira à faire de la liberté de conscience et de religion une simple modalité de l’autonomie, privant de protection le besoin religieux et moral de s’ordonner à un bien qui dépasse l’individu et la société.

Ainsi, concrètement, l’une des conditions pour défendre la liberté de conscience et de religion est d’affirmer que cette liberté ne trouve pas seulement sa cause en l’individu, mais aussi et d’abord en Dieu et dans le sens moral universel qui s’impose à la conscience.

Le rejet de l’extériorisation de la religion et de la morale

Autre point. Nous assistons aussi à un rejet croissant des manifestations extérieures de la religion et de la conscience. La religion est souvent devenue étrangère à notre société occidentale, et plus encore celle des étrangers qui l’est doublement. Ce rejet social vise précisément l’extériorisation de la religion et de la morale et force les personnes à les enfermer dans le relativisme de leur subjectivité. La société occidentale supporte difficilement l’extériorisation de la loi divine et naturelle, car cette extériorisation témoigne de son objectivité. Une réponse consiste à témoigner non seulement de la transcendance de l’esprit humain, mais aussi et surtout de l’extériorité, autrement dit de l’objectivité de la nature, de la loi divine et de la loi morale. Les peines et les sacrifices consentis par les objecteurs de conscience et par tous ceux qui témoignent de leur foi rendent perceptible la réalité et la valeur de Dieu et de la morale. […] »

Les élèves de l’école St Jean-Bosco jouent Le Malade imaginaire à Marlieux (01) et Lyon

Posted:

Capture d’écran 2017-04-06 à 20.25.50

Le nombre de catholiques augmente

Posted:

Le Vatican a publié l’Annuaire pontifical 2017 et l’Annuaire des statistiques de l’Eglise 2015. Dans un communiqué publié le 6 avril 2017, le Vatican note un recul dans certains domaines et sur certains continents, mais un accroissement global de l’Eglise catholique.

les évêques sont 5.304, +3,9 % en cinq ans, en particulier en Asie (+5,4 %) et en Europe (+4,2 %)
les prêtres sont 415.656, en diminution de 136 par rapport à 2014. Un chiffre qui est pourtant positif en Afrique (+1.133), en Asie (+1.104), en Amérique (+47), et en Océanie (+82). Globalement, les ordinations sacerdotales ont augmenté de 0,83 % entre 2010 et 2015.
Les religieux non prêtres sont passés de 54.665 à 54.229 mais ont augmenté en Afrique et en Asie.
Les religieuses sont passées de 721.935 à 670.320 mais pas en Afrique (augmentation de 66.375 à 71.567) ni en Asie (de 160.564 à 166.786).
Les séminaristes étaient 116.843 en 2015, contre 118.990 en 2010. Mais en Afrique, leur nombre n’a cessé d’augmenter (+ 7,7 %).

Le nombre de catholiques baptisés a augmenté passant de 1,272 milliard en 2014 à 1,285 milliard en 2015, avec une augmentation relative de 1 %, ce qui représente 17,7 % de la population totale

en Afrique on enregistre une augmentation de 19,4 %, – de 186 à 222 millions. Les baptisés africains sont passés de 15,5 % du total des catholiques mondiaux à 17,3 % entre 2010 et 2015
en Europe les catholiques sont 286 millions en 2015 c’est-à-dire 1,3 millions de moins qu’en 2014.

Publicités

Auteur : erlande

68 ans;45 ans d'expérience dans la communication à haut niveau;licencié en lettres classiques;catholique;gaulliste de gauche à la Malraux;libéral-étatiste à la Jacques Rueff;maître:Saint Thomas d'Aquin:pro-vie sans concession.Centres 'intérêt avec connaissances:théologie,metaphysie,philosophies particulières,morale,affectivité,esthétique,politique,économie,démographie,histoire,sciences physique:physique,astrophysique;sciences de la vie:biologie;sciences humaines:psychologie cognitive,sociologie;statistiques;beaux-arts:littérature,poésie,théâtre,essais,pamphlets;musique classique.Expériences proffessionnelles:toujours chef et responsable:chômage,jeunesse,toxicomanies,énergies,enseignant,conseil en communication:para-pubis,industrie,services;livres;expérience parallèle:campagne électorale gaulliste.Documentation:5 000 livres,plusieurs centaines d'articles.Personnalité:indifférent à l'argent et aux biens matériels;généraliste et pas spécialiste:de minimis non curat praetor;pas de loisirs,plus de vacances;mémoire d'éléphant,pessimiste actif,pas homme de ressentiment;peur de rien sauf du jugement de Dieu.Santé physique:aveugle d'un oeil,l'autre très faible;gammapathie monoclonale stable;compressions de divers nerfs mal placés et plus opérable;névralgies violentes insoignables;trous dans les poumons non cancéreux pour le moment,insomniaque.Situation matérielle:fauché comme les blés.Combatif mais sans haine.Ma devise:servir.Bref,un apax qui exaspère tout le monde mais la réciproque est vraie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s