ic.pilven le sévellec : L’ « Enchaîné » a perdu son oeil gauche et ne voit plus qu’à droite… C’est quand même curieux, ce côté sélectif des grandes enquêtes du Canard Enchaîné.

loic.pilven le sévellec

L’ « Enchaîné » a perdu son oeil gauche et ne voit plus qu’à droite…
C’est quand même curieux, ce côté sélectif des grandes enquêtes du Canard Enchaîné.
La feuille d’impôts de Chaban, les diamants de Giscard et maintenant l’emploi de Pénélope Fillon…

Mais que faisait le Canard Enchaîné quand Mitterrand logeait sa maîtresse et sa fille dans une annexe du Palais de l’Elysée, quai Branly, aux frais du contribuable ?

Que faisait le Canard Enchaîné quand il employait des gendarmes pour faire du baby-sitting de sa fille et l’accompagner à l’école ?

Que faisait le Canard Enchaîné quand plusieurs gendarmes se relayaient pour monter la garde devant la résidence secondaire des Mitterrand à Latche ?

Que faisait le Canard Enchaîné quand Ségolène Royal a plombé les finances de Poitou-Charentes de 130 millions d’Euros dans des emprunts toxiques ?

Que faisait le Canard Enchaîné quand Ayrault, fringant Premier Ministre, faisait illico embaucher sa femme à l’Assemblée Nationale comme chargée de mission. Quelle mission ? Mystère !

Que faisait le Canard Enchaîné quand Ségolène Royal a été nommée, par Hollande, vice-présidente de la Banque Publique d’Investissement (BPI) avant d’être ministre ? Difficile de croire qu’elle ait été nommée pour ses compétences, surtout pour les contribuables de Poitou-Charentes ! Si, ça, ce n’est pas un emploi fictif ?

Que faisait le Canard Enchaîné quand Mazarine PINGEOT a été nommée administratrice de la Grande Bibliothèque ?

Que faisait le Canard Enchaîné quand Clémentine AUBRY a été nommée administratrice de l’auditorium du musée du Louvre ?

Que faisait le Canard Enchaîné quand Thomas LE DRIAN a été embauché par la Société nationale immobilière à un poste très élevé pour cet élève moyen d’une école de commerce moyenne ?

Que faisait le Canard Enchaîné quand Salomé PEILLON a été embauchée au poste de chargée de mission culturelle à l’ambassade de France en Israël ?

Que faisait le Canard Enchaîné quand Jérémie MARTIN (le fils de Philippe MARTIN) a été embauché par le Conseil régional de Midi-Pyrénées comme chargé de mission ?

On croit maintenant savoir que le palmipède s’est soumis à une séance d’hypnose de basse-cour qui a révélé avec une précision surprenante les coins et recoins (coin-coins ?) de sa mémoire.

Mais la science a ses limites et la pauvre bête, épuisée, n’a pas eu accès à d’autres histoires crapuleuses que nous relatons ci-dessous, dans la catégorie « délinquants de gauche » :

ANDREONI Serge (sénateur PS) mis en examen pour complicité de trafic d’influence dans une affaire de marchés publics présumés frauduleux.

ANDRIEUX Sylvie (députée PS) condamnée à 3 ans de prison dont deux avec sursis, à 100.000 € d’amende et à 5 ans d’inéligibilité pour complicité d’escroquerie et détournement de fonds publics. Elle continue à siéger à l’Assemblée nationale, lestée d’un bracelet électronique.

AYRAULT Jean Marc (ministre PS, maire de Nantes) délit de favoritisme en 1997, dans l’attribution d’un marché public.

BERNARDINI François (maire PS) condamné en 2002 pour ingérence, détournement de fonds publics, abus de confiance et abus de biens sociaux, à 18 mois de prison avec sursis, 400.000 francs d’amende et cinq ans d’inéligibilité. (L’Express).

BENGUIGUI Yamina (ex-ministre PS à la francophonie) condamnée en septembre 2015 pour déclaration de patrimoine incomplète dans le cadre de la transparence, suite au scandale Cahuzac.

BINET Erwann (député de l’Isère, rapporteur PS du mariage gay) condamné pour diffamation le 23 juillet 2013.

BOURQUIN Christian (conseiller régional PS) décédé le 26/08/14, condamné en 2012 à 2 mois de prison avec sursis pour délit de favoritisme.

BUCHET Pascal (maire PS) condamné en 2012 pour harcèlement moral, après le suicide d’une de ses collaboratrices. (Libération).

CAMBADELIS Jean-Christophe (secrétaire général du PS) Recel d’abus de confiance. Condamné en 2006 à 6 mois de prison avec sursis et 20.000 € d’amende dans l’affaire des emplois fictifs de la MNEF. Il avait été rémunéré par la mutuelle proche du PS entre 1991 et 1995, à hauteur de quelque 620.500 francs au titre d’une activité fictive de conseil.

CHAOUAT Yacine (maire adjoint PS) chargé de la médiation, condamné en 2011 en appel pour violences conjugales.

CIOT Jean-David, Premier secrétaire fédéral et collaborateur de Guérini, mis en cause pour recel de détournement de fonds publics. (Figaro).

CUVILLIEZ Christian (Union de la Gauche) condamné en 2003 par la Cour d’appel de Rouen à un an de prison avec sursis et à deux ans de suppression des droits civiques, civils et de famille pour détournement de fonds publics et recel.

DALONGEVILLE Gérard (maire PS) condamné pour faux en écriture et usage de faux, détournements de fonds publics, favoritisme et recel de favoritisme. (Le Monde).

DELESSARD Monique (maire PS) condamnée en 2010 à 15 mois de prison avec sursis et à une peine d’inéligibilité pour avoir marié illégalement l’ancien député-maire Jacques Heuclin, à l’article de la mort.

DÉSIR Harlem (n°2 du PS, député européen) condamné en 1998 à 18 mois de prison avec sursis et 30.000 francs d’amende pour recel d’abus de biens sociaux. De novembre 1986 à octobre 1987, il a reçu un salaire fictif mensuel de 10.500 Francs de l’Association régionale pour la formation et l’éducation des migrants, basée à Lille. L’actuel N°2 du Parti socialiste occupait la présidence de SOS-Racisme.

DESTRADE Jean-Pierre (conseiller général PS) décédé le mercredi 7 août 2013, condamné en 2005 à 3 ans de prison dont 2 avec sursis et 10.000 € d’amende dans une affaire de trafic d’influence et d’escroquerie, une peine couverte par sa détention provisoire.

ECOCHARD Janine (PS) vice-présidente du Conseil général des Bouches-du-Rhône, condamnée en 1998 dans l’affaire Urba sur le financement occulte du PS.

EMMANUELLI Henri (PS) décédé le 21/03/17, condamné en 1997 pour complicité de trafic d’influence dans l’affaire Urba. Également mis en examen en 1998 dans le cadre de l’affaire Destrade de financement illégal du Parti socialiste. En 2005, il s’associe au NPS d’Arnaud Montebourg.

FILIPPETTI Aurélie (ministre PS) condamnée en 1994 à verser 2.000 francs à « Voici » au nom du « droit légitime à l’information dans une société démocratique, devant lequel doit céder la protection de la vie privée ».

GAIA Robert (député PS du Var) condamné en 2002 pour favoritisme. (Libération).

GAUDERON Jean (PS), directeur général des services (DGS) de L’Haÿ-les-Roses,
mis en examen pour recel d’abus de biens sociaux, détournement de biens publics et corruption.

GRANIE Bernard (PS des Bouches-du-Rhône) condamné à 2 ans de prison ferme, 100.000 € d’amende et 5 ans d’inéligibilité pour corruption dans le cadre de marchés publics.

GUÉRINI Jean-Noël (PS) Président du Conseil général des Bouches du Rhône, mis en examen en 2011 pour prise illégale d’intérêts, trafic d’influence, association de malfaiteurs et complicité d’obstacle à la manifestation de la vérité.

HIDALGO Anne (maire PS de Paris) condamnée en 2012 à 40.000 € d’amende pour infraction à la législation sur la durée du travail.

HUCHON Jean-Paul (PS) condamné pour prise illicite d’intérêts sur marchés publics en 2007, condamnation confirmée en appel en 2008, délit commis dans le cadre de sa fonction de Président de la région Ile-de-France, dont il a demandé la reconduction à ses électeurs.

KALTENBACH Philippe (sénateur-maire PS) mis en examen pour corruption active et passive, recel, complicité. (Le Figaro).

KUCHEIDA Jean-Pierre (député-maire PS) soutien de Hollande, mis en examen pour détournement de fonds publics.

LAIGNEL Michel (PS) condamné en 2005 à 2 ans de prison avec sursis et 2 ans d’inéligibilité pour favoritisme, prise illégal d’intérêts et faux et usage de faux en écriture publique.

MAHEAS Jacques (Sénateur et Maire PS)
Condamné définitivement en cassation en mars 2010 pour des faits de harcèlement sexuel datant de 2002. (En pleine affaire DSK, cela faisait un peu trop d’obsédés sexuels pour un seul PS !).

MAUROY Pierre (sénateur PS) décédé le 07/06/13, condamné à 20.000 € d’amende avec sursis pour abus de confiance. Il devra, avec Lyne Cohen-Solal et Bernard Masset son ancien directeur de cabinet, rembourser 19 654 €.

MELLICK Jacques (maire PS) condamné en 1996 pour témoignage de complaisance dans l’affaire OM-Valenciennes. (L’Express).

MONTEBOURG Arnaud (ministre PS) ministre du redressement productif, mis en examen en 2010 pour diffamation et condamné en 2012 pour injures par le TGI de Paris, condamné le 17 décembre 2012 à verser 2.000 € de dommages et intérêts pour avoir porté atteinte à la présomption d’innocence du sénateur PS Jean-Noël Guérini.

MOSCOVICI Pierre (ministre PS) condamné pour atteinte au droit à l’image à une amende de 1.220 €. (Libération).

NAVARRO Robert (cadre PS) dans l’équipe de campagne de François Hollande
Objet d’une plainte du PS pour enrichissement personnel et abus de confiance, pour des frais personnels et des pizzas entre 2008 et 2010 pour 42.000 €… Soutien de François Hollande à la primaire socialiste, il intègre son équipe de campagne durant l’été 2011.

NOYES Jean-François (PS)
Mis en examen en 2012 dans le cadre de l’Affaire Guérini dont il était le directeur de cabinet, pour association de malfaiteurs en vue de trafic d’influence et recel de trafic d’influence.

PASTOR Jean-Marc (sénateur PS) Notes de frais frauduleuses. Médiapart révèle le 27 juin 2011 que le sénateur avait transmis à la trésorerie du Sénat, deux factures de restaurant émises dans le Tarn, son département, pour un montant total de 2.492 €. Il menace Médiapart de poursuites, produisant un faux communiqué de Gérard Larcher pour l’occasion, alors Président du Sénat, avant de se rétracter et de rembourser l’intégralité des notes de frais.

PRADILLE Claude (sénateur PS) condamné en 1995 à cinq ans de prison ferme, cinq ans d’inéligibilité et 300.000 francs d’amende pour « faux et usage de faux, corruption, complicité d’escroquerie et subornation de témoins » dans une affaire où il était soupçonné d’avoir fait construire sa piscine sur des fonds publics de l’Office HLM du Gard.

PUIGMAL Eli (maire PS)
Condamné en 2012 délit de favoritisme dans les conditions d’attribution de marché.

PUPPONI François (député PS) poursuivi pour abus de biens sociaux. (Figaro).

REBSAMEN François (ministre PS) condamné à Dijon à 1 an d’inéligibilité en 2004 pour utilisation de fonds publics à des fins personnelles. « Le net » a été très soigneusement nettoyé de tous les détails de ce scandale. A noter son mépris pour une agression raciste anti-blanc dans sa ville de Dijon.

ROYAL Ségolène (ministre PS) condamnée pour des licenciements abusifs datant de 1997. (Libération).

SEVE Patrick (maire PS) tête de liste aux sénatoriales dans le Val-de-Marne
Mis en examen, dans le cadre d’une enquête sur les marchés publics de sa commune, pour octroi d’avantages injustifiés et soustraction de fonds publics.

TAUBIRA Christiane (Ministre PS)
Condamnée le 27 septembre 2004 par le tribunal des Prud’hommes pour licenciement abusif, rupture abusive de contrat et à verser 5.300 € après avoir exploité son ancienne employée. (Dreuz Info).

TEULADE René Sénateur-Maire PS d’Argentat (Corrèze)
Condamné en juin 2011 à 18 mois de prison avec sursis et 5.000 € d’amende pour abus de confiance par le tribunal correctionnel de Paris. En octobre 2012, Hollande lui a rendu hommage lors du Congrès de la Mutualité Française : « Je salue les présidents qui ont marqué l’histoire de votre organisation. René Teulade auquel je suis lié par une fidélité corrézienne (….) ».

VALLINI André (Sénateur PS)
Poursuivi pour licenciement abusif et harcèlement moral par son attachée parlementaire avec laquelle il a fini par trouver un accord. A reçu une plainte contre X pour concussion (au sens propre, il s’agit de corruption passive, d’une malversation dans l’exercice d’une fonction publique, particulièrement dans le maniement des deniers publics)

Peut-être que notre palmipède, qui a dépassé les cent ans, ne voit-il plus de l’œil gauche… ?

D’ailleurs, comme nous le propose maintenant Macron : « EN MARCHE…ARRIÈRE TOUTE !
A Hue et a dia avec Valls et tous leurs amis…

Objet :Fw: RAPPEL

L’ « Enchaîné » a perdu son oeil gauche et ne voit plus qu’à droite…
C’est quand même curieux, ce côté sélectif des grandes enquêtes du Canard Enchaîné.
La feuille d’impôts de Chaban, les Diamants de Giscard et maintenant l’emploi de Pénélope Fillon…

Mais que faisait le Canard Enchaîné quand Mitterrand logeait sa maîtresse et sa fille dans une annexe du Palais de l’Elysée, quai Branly, aux frais du contribuable ?

Que faisait le Canard Enchaîné quand il employait des gendarmes pour faire du baby-sitting de sa fille et l’accompagner à l’école ?

Que faisait le Canard Enchaîné quand plusieurs gendarmes se relayaient pour monter la garde devant la résidence secondaire des Mitterrand à Latche ?

Que faisait le Canard Enchaîné quand Ségolène Royal a plombé les finances de Poitou Charentes de 130 millions d’Euros dans des emprunts toxiques ?

Que faisait le Canard Enchaîné quand Ayrault, fringant Premier Ministre, faisait illico embaucher sa femme à l’Assemblée Nationale comme chargée de mission. Quelle mission ? Mystère !

Que faisait le Canard Enchaîné quand Ségolène Royal a été nommée par Hollande, vice-présidente de la Banque Publique d’Investissement (BPI) avant d’être Ministre ? Difficile de croire qu’elle ait été nommée pour ses compétences, surtout pour les contribuables de Poitou-Charentes ! Si ça, ce n’est pas un emploi fictif !

Que faisait le Canard Enchaîné quand Mazarine Pingeot a été nommée administratrice de la Grande Bibliothèque ?

Que faisait le Canard Enchaîné quand Clémentine AUBRY a été nommée administratrice de l’auditorium du musée du Louvre ?

Que faisait le Canard Enchaîné quand Thomas LE DRIAN a été embauché par la Société nationale immobilière à un poste très élevé pour cet élève moyen, d’une école de commerce moyenne ?

Que faisait le Canard Enchaîné quand Salomé PEILLON a été embauchée au poste de chargée de mission culturelle à l’ambassade de France en Israël ?

Que faisait le Canard Enchaîné quand Jérémie MARTIN (le fils de Philippe MARTIN) a été embauché par le Conseil Régional de Midi-Pyrénées comme chargé de mission ?

On croit maintenant savoir que le palmipède s’est soumis à une séance d’hypnose de basse-cour qui a révélé avec une précision surprenante les coins et recoins (coin-coins ?) de sa mémoire.

Mais la science a ses limites et la pauvre bête, épuisée, n’a pas eu accès à d’autres histoires crapuleuses que nous relatons ci-dessous, dans la catégorie « délinquants de gauche » :

ANDREONI Serge (Sénateur PS)
Mis en examen pour complicité de trafic d’influence dans une affaire de marchés publics présumés frauduleux.

ANDRIEUX Sylvie (Députée PS)
Condamnée à 3 ans de prison dont deux avec sursis, à 100.000 € d’amende et à 5 ans d’inéligibilité. Complicité d’escroquerie et détournement de fonds publics. Elle continue à siéger à l’Assemblée nationale, lestée d’un bracelet électronique.

AYRAULT Jean Marc (Ministre PS)
Délit de favoritisme en 1997, dans l’attribution d’un marché public.

BERNADINI François (Maire PS)
Condamné en 2002 pour une ingérence, détournement de fonds publics, abus de confiance et abus de biens sociaux, à 18 mois de prison avec sursis, 400.000 Francs d’amende et cinq ans d’inéligibilité. (L’Express).

BENGUIGUI Yamina (ex-Ministre PS à la francophonie)
Condamnée en septembre 2015 pour déclaration de patrimoine incomplète dans le cadre de la transparence, suite au scandale Cahuzac.

BINET Erwann (Député en Isère, rapporteur PS du mariage gay)
Condamné pour diffamation le 23 juillet 2013.

BOURQUIN Christian (Conseil Régional PS) décédé 26/08/14
Condamné en 2012 à 2 mois de prison avec sursis pour délit de favoritisme.

BUCHET Pascal (Maire PS)
Condamné en 2012 pour harcèlement moral, après le suicide d’une de ses collaboratrices. (Libération).

CAMBADELIS Jean-Christophe (Secrétaire général du PS)
Recel d’abus de confiance. Condamné en 2006 à 6 mois de prison avec sursis et 20.000 € d’amende, dans l’affaire des emplois fictifs de la MNEF. Il avait été rémunéré par la mutuelle proche du PS entre 1991 et 1995, à hauteur de quelque 620.500 Francs au titre d’une activité fictive de conseil.

CHAOUAT Yacine (Maire adjoint PS) chargé de la médiation Condamné en 2011 en appel pour violences conjugales.

CIOT Jean-David, premier Secrétaire Fédéral et collaborateur de Guérini
Mis en cause pour recel de détournement de fonds publics. (Figaro).

CUVILLIEZ Christian (Union de la Gauche)
Condamné en 2003 par la Cour d’appel de Rouen à un an de prison avec sursis et à deux ans de suppression des droits civiques, civils et de famille pour détournement de fonds publics et recel.

DALONGEVILLE Gérard (Maire PS)
Condamné faux en écriture et usage de faux, détournements de fonds publics, favoritisme et recel de favoritisme. (Le Monde).

DELESSARD Monique (Maire PS)
Condamnée en 2010 à 15 mois de prison avec sursis et à une peine d’inéligibilité pour avoir marié illégalement l’ancien député-maire Jacques Heuclin, à l’article de la mort.

DÉSIR Harlem (N° 2 du PS, Député européen)
Condamné en 1998 à 18 mois de sursis 30.000 Francs pour recel d’abus de biens sociaux. De novembre 1986 à octobre 1987, il a reçu un salaire fictif mensuel de 10.500 Francs de l’Association régionale pour la formation et l’éducation des migrants, basée à Lille. L’actuel N° 2 du Parti socialiste occupait la présidence de SOS-Racisme.

DESTRADE Jean-Pierre (Conseiller Général PS) dcd mercredi 7 août 2013
Condamné en 2005 à 3 ans de prison dont 2 avec sursis et 10.000 € d’amende dans une affaire de trafic d’influence et d’escroquerie, une peine couverte par sa détention provisoire.

ECOCHARD Janine (PS) Vice-Présidente du Conseil Général des Bouches-du-Rhône
Condamnée en 1998 dans l’affaire Urba sur le financement occulte du PS.

EMMANUELLI Henri (PS) décédé 21/03/17
Condamné en 1997 pour complicité de trafic d’influence dans l’affaire Urba. Également mis en examen en 1998 dans le cadre de l’affaire Destrade, de financement illégal du Parti socialiste. En 2005, il s’associe au NPS d’Arnaud Montebourg.

FILIPPETTI Aurélie (Ministre PS)
Condamnée en 1994 à verser 2.000 € à « Voici » au nom du « droit légitime à l’information dans une société démocratique, devant lequel doit céder la protection de la vie privée ».

GAIA Robert (Député PS du Var)
Condamné en 2002 pour favoritisme. (Libération).

GAUDERON Jean (PS), directeur général des services (DGS) de L’Haÿ-les-Roses
Mis en examen pour recel d’abus de biens sociaux, détournement de biens publics et corruption.

GRANIE Bernard (PS des Bouches-du-Rhône)
Condamné à 2 ans de prison ferme, 100.000 € d’amende et 5 ans d’inéligibilité pour corruption dans le cadre de marchés publics.

GUÉRINI Jean-Noël (PS) Président du Conseil Général
Mis en examen en 2011 pour prise illégale d’intérêts, trafic d’influence, association de malfaiteurs et complicité d’obstacle à la manifestation de la vérité.

HIDALGO Anne (Maire PS de Paris)
Condamnée en 2012 à 40.000 € d’amende pour infraction à la législation sur la durée du travail.

HUCHON Jean-Paul (PS)
Condamné pour prise illicite d’intérêts sur marchés publics en 2007, condamnation confirmée en appel en 2008. Délit commis dans le cadre de sa fonction de président de la Région Ile-de-France, dont il demande la reconduction aujourd’hui à ses électeurs.

JIBRAYEL Henri (Député PS)
Intéresse la justice escroquerie et détournement de fonds publics.

KALTENBACH Philippe (Sénateur-Maire PS)
Mis en examen pour corruption active et passive, recel, complicité. (Le Figaro).

KUCHEIDA Jean-Pierre (Député-Maire PS) soutien de Hollande
Mis en examen pour détournement de fonds publics.

LAIGNEL Michel (PS)
Condamné en 2005 à 2 ans de prison avec sursis et 2 ans d’inéligibilité pour favoritisme, prise illégal d’intérêts et faux et usage de faux, en écriture publique.

MAHEAS Jacques (Sénateur et Maire PS)
Condamné définitivement en cassation en mars 2010 pour des faits de harcèlement sexuel datant de 2002. (En pleine affaire DSK, cela faisait un peu trop d’obsédés sexuels pour un seul PS !).

MAUROY Pierre (Sénateur PS) décédé 07/06/13
Condamné à 20.000 € d’amende avec sursis pour abus de confiance et devra, avec Lyne Cohen-Solal et Bernard Masset son ancien directeur de cabinet, rembourser 19 654 €.

MELLICK Jacques (Maire PS)
Condamné en 1996 pour témoignage de complaisance dans l’affaire OM-Valenciennes. (L’Express).

MONTEBOURG Arnaud (Ministre PS) Ministre du Redressement productif
Mis en examen en 2010 pour diffamation et condamné en 2012 pour injures par le TGI de Paris, condamné le 17 décembre 2012 à verser 2.000 € de dommages et intérêts pour avoir porté atteinte à la présomption d’innocence du sénateur PS Jean-Noël Guérini.

MOSCOVICI Pierre (Ministre PS)
Condamné pour atteinte au droit à l’image à une amende de 1.220 €. (Libération).

NAVARRO Robert (Cadre PS) dans l’équipe de campagne de François Hollande
Objet d’une plainte du PS pour enrichissement personnel et abus de confiance, pour des frais personnels et des pizzas entre 2008 et 2010 pour 42.000 €… Soutien de François Hollande à la primaire socialiste, il intègre son équipe de campagne durant l’été 2011.

NOYES Jean-François (PS)
Mis en examen en 2012 dans le cadre de l’Affaire Guérini dont il était le directeur de cabinet, pour association de malfaiteurs en vue de trafic d’influence et recel de trafic d’influence.

PASTOR Jean-Marc (Sénateur PS)
Notes de frais frauduleuses. Médiapart révèle le 27 juin 2011 que le sénateur avait transmis à la trésorerie du Sénat, deux factures de restaurant émises dans le Tarn, son département, pour un montant total de 2.492 €. Il menace Médiapart de poursuites, produisant un faux communiqué de Gérard Larcher pour l’occasion, alors Président du Sénat, avant de se rétracter et de rembourser l’intégralité des notes de frais.

PRADILLE Claude (Sénateur PS)
Condamné en 1995 à cinq ans de prison de ferme, cinq ans d’inéligibilité et 300.000 Francs d’amende pour « faux et usage de faux, corruption, complicité d’escroquerie et subornation de témoins » dans une affaire où il était soupçonné d’avoir fait construire sa piscine sur des fonds publics de l’Office HLM du Gard.

PUIGMAL Eli (Maire PS)
Condamné en 2012 délit de favoritisme dans les conditions d’attribution de marché.

PUPPONI François (Député PS)
Poursuivi pour abus de biens sociaux. (Figaro).

REBSAMEN François (Ministre PS)
Condamné à Dijon à 1 an d’inéligibilité en 2004 pour utilisation de fonds publics à des fins personnelles. « Le

[Message tronqué] Afficher l’intégralité du message

———- Message transféré ———-
From:
To: undisclosed-recipients:;
Cc:
Bcc:
Date: Sat, 8 Apr 2017 13:05:37 +0200
Subject: Tr: RAPPEL

Objet :Fw: RAPPEL

L’ « Enchaîné » a perdu son oeil gauche et ne voit plus qu’à droite…

C’est quand même curieux, ce côté sélectif des grandes enquêtes du Canard Enchaîné.

La feuille d’impôts de Chaban, les Diamants de Giscard et maintenant l’emploi de Pénélope Fillon…

Mais que faisait le Canard Enchaîné quand Mitterrand logeait sa maîtresse et sa fille dans une annexe du Palais de l’Elysée, quai Branly, aux frais du contribuable ?

Que faisait le Canard Enchaîné quand il employait des gendarmes pour faire du baby-sitting de sa fille et l’accompagner à l’école ?

Que faisait le Canard Enchaîné quand plusieurs gendarmes se relayaient pour monter la garde devant la résidence secondaire des Mitterrand à Latche ?

Que faisait le Canard Enchaîné quand Ségolène Royal a plombé les finances de Poitou Charentes de 130 millions d’Euros dans des emprunts toxiques ?

Que faisait le Canard Enchaîné quand Ayrault, fringant Premier Ministre, faisait illico embaucher sa femme à l’Assemblée Nationale comme chargée de mission. Quelle mission ? Mystère !

Que faisait le Canard Enchaîné quand Ségolène Royal a été nommée par Hollande, vice-présidente de la Banque Publique d’Investissement (BPI) avant d’être Ministre ? Difficile de croire qu’elle ait été nommée pour ses compétences, surtout pour les contribuables de Poitou-Charentes ! Si ça, ce n’est pas un emploi fictif !

Que faisait le Canard Enchaîné quand Mazarine Pingeot a été nommée administratrice de la Grande Bibliothèque ?

Que faisait le Canard Enchaîné quand Clémentine AUBRY a été nommée administratrice de l’auditorium du musée du Louvre ?

Que faisait le Canard Enchaîné quand Thomas LE DRIAN a été embauché par la Société nationale immobilière à un poste très élevé pour cet élève moyen, d’une école de commerce moyenne ?

Que faisait le Canard Enchaîné quand Salomé PEILLON a été embauchée au poste de chargée de mission culturelle à l’ambassade de France en Israël ?

Que faisait le Canard Enchaîné quand Jérémie MARTIN (le fils de Philippe MARTIN) a été embauché par le Conseil Régional de Midi-Pyrénées comme chargé de mission ?

On croit maintenant savoir que le palmipède s’est soumis à une séance d’hypnose de basse-cour qui a révélé avec une précision surprenante les coins et recoins (coin-coins ?) de sa mémoire.

Mais la science a ses limites et la pauvre bête, épuisée, n’a pas eu accès à d’autres histoires crapuleuses que nous relatons ci-dessous, dans la catégorie « délinquants de gauche » :

ANDREONI Serge (Sénateur PS)

Mis en examen pour complicité de trafic d’influence dans une affaire de marchés publics présumés frauduleux.

ANDRIEUX Sylvie (Députée PS)

Condamnée à 3 ans de prison dont deux avec sursis, à 100.000 € d’amende et à 5 ans d’inéligibilité. Complicité d’escroquerie et détournement de fonds publics. Elle continue à siéger à l’Assemblée nationale, lestée d’un bracelet électronique.

AYRAULT Jean Marc (Ministre PS)

Délit de favoritisme en 1997, dans l’attribution d’un marché public.

BERNADINI François (Maire PS)

Condamné en 2002 pour une ingérence, détournement de fonds publics, abus de confiance et abus de biens sociaux, à 18 mois de prison avec sursis, 400.000 Francs d’amende et cinq ans d’inéligibilité. (L’Express).

BENGUIGUI Yamina (ex-Ministre PS à la francophonie)

Condamnée en septembre 2015 pour déclaration de patrimoine incomplète dans le cadre de la transparence, suite au scandale Cahuzac.

BINET Erwann (Député en Isère, rapporteur PS du mariage gay)

Condamné pour diffamation le 23 juillet 2013.

BOURQUIN Christian (Conseil Régional PS) décédé 26/08/14

Condamné en 2012 à 2 mois de prison avec sursis pour délit de favoritisme.

BUCHET Pascal (Maire PS)

Condamné en 2012 pour harcèlement moral, après le suicide d’une de ses collaboratrices. (Libération).

CAMBADELIS Jean-Christophe (Secrétaire général du PS)

Recel d’abus de confiance. Condamné en 2006 à 6 mois de prison avec sursis et 20.000 € d’amende, dans l’affaire des emplois fictifs de la MNEF. Il avait été rémunéré par la mutuelle proche du PS entre 1991 et 1995, à hauteur de quelque 620.500 Francs au titre d’une activité fictive de conseil.

CHAOUAT Yacine (Maire adjoint PS) chargé de la médiation Condamné en 2011 en appel pour violences conjugales.

CIOT Jean-David, premier Secrétaire Fédéral et collaborateur de Guérini

Mis en cause pour recel de détournement de fonds publics. (Figaro).

CUVILLIEZ Christian (Union de la Gauche)

Condamné en 2003 par la Cour d’appel de Rouen à un an de prison avec sursis et à deux ans de suppression des droits civiques, civils et de famille pour détournement de fonds publics et recel.

DALONGEVILLE Gérard (Maire PS)

Condamné faux en écriture et usage de faux, détournements de fonds publics, favoritisme et recel de favoritisme. (Le Monde).

DELESSARD Monique (Maire PS)

Condamnée en 2010 à 15 mois de prison avec sursis et à une peine d’inéligibilité pour avoir marié illégalement l’ancien député-maire Jacques Heuclin, à l’article de la mort.

DÉSIR Harlem (N° 2 du PS, Député européen)

Condamné en 1998 à 18 mois de sursis 30.000 Francs pour recel d’abus de biens sociaux. De novembre 1986 à octobre 1987, il a reçu un salaire fictif mensuel de 10.500 Francs de l’Association régionale pour la formation et l’éducation des migrants, basée à Lille. L’actuel N° 2 du Parti socialiste occupait la présidence de SOS-Racisme.

DESTRADE Jean-Pierre (Conseiller Général PS) dcd mercredi 7 août 2013

Condamné en 2005 à 3 ans de prison dont 2 avec sursis et 10.000 € d’amende dans une affaire de trafic d’influence et d’escroquerie, une peine couverte par sa détention provisoire.

ECOCHARD Janine (PS) Vice-Présidente du Conseil Général des Bouches-du-Rhône

Condamnée en 1998 dans l’affaire Urba sur le financement occulte du PS.

EMMANUELLI Henri (PS) décédé 21/03/17

Condamné en 1997 pour complicité de trafic d’influence dans l’affaire Urba. Également mis en examen en 1998 dans le cadre de l’affaire Destrade, de financement illégal du Parti socialiste. En 2005, il s’associe au NPS d’Arnaud Montebourg.

FILIPPETTI Aurélie (Ministre PS)

Condamnée en 1994 à verser 2.000 € à « Voici » au nom du « droit légitime à l’information dans une société démocratique, devant lequel doit céder la protection de la vie privée ».

GAIA Robert (Député PS du Var)

Condamné en 2002 pour favoritisme. (Libération).

GAUDERON Jean (PS), directeur général des services (DGS) de L’Haÿ-les-Roses

Mis en examen pour recel d’abus de biens sociaux, détournement de biens publics et corruption.

GRANIE Bernard (PS des Bouches-du-Rhône)

Condamné à 2 ans de prison ferme, 100.000 € d’amende et 5 ans d’inéligibilité pour corruption dans le cadre de marchés publics.

GUÉRINI Jean-Noël (PS) Président du Conseil Général

Mis en examen en 2011 pour prise illégale d’intérêts, trafic d’influence, association de malfaiteurs et complicité d’obstacle à la manifestation de la vérité.

HIDALGO Anne (Maire PS de Paris)

Condamnée en 2012 à 40.000 € d’amende pour infraction à la législation sur la durée du travail.

HUCHON Jean-Paul (PS)

Condamné pour prise illicite d’intérêts sur marchés publics en 2007, condamnation confirmée en appel en 2008. Délit commis dans le cadre de sa fonction de président de la Région Ile-de-France, dont il demande la reconduction aujourd’hui à ses électeurs.

JIBRAYEL Henri (Député PS)

Intéresse la justice escroquerie et détournement de fonds publics.

KALTENBACH Philippe (Sénateur-Maire PS)

Mis en examen pour corruption active et passive, recel, complicité. (Le Figaro).

KUCHEIDA Jean-Pierre (Député-Maire PS) soutien de Hollande

Mis en examen pour détournement de fonds publics.

LAIGNEL Michel (PS)

Condamné en 2005 à 2 ans de prison avec sursis et 2 ans d’inéligibilité pour favoritisme, prise illégal d’intérêts et faux et usage de faux, en écriture publique.

MAHEAS Jacques (Sénateur et Maire PS)

Condamné définitivement en cassation en mars 2010 pour des faits de harcèlement sexuel datant de 2002. (En pleine affaire DSK, cela faisait un peu trop d’obsédés sexuels pour un seul PS !).

MAUROY Pierre (Sénateur PS) décédé 07/06/13

Condamné à 20.000 € d’amende avec sursis pour abus de confiance et devra, avec Lyne Cohen-Solal et Bernard Masset son ancien directeur de cabinet, rembourser 19 654 €.

MELLICK Jacques (Maire PS)

Condamné en 1996 pour témoignage de complaisance dans l’affaire OM-Valenciennes. (L’Express).

MONTEBOURG Arnaud (Ministre PS) Ministre du Redressement productif

Mis en examen en 2010 pour diffamation et condamné en 2012 pour injures par le TGI de Paris, condamné le 17 décembre 2012 à verser 2.000 € de dommages et intérêts pour avoir porté atteinte à la présomption d’innocence du sénateur PS Jean-Noël Guérini.

MOSCOVICI Pierre (Ministre PS)

Condamné pour atteinte au droit à l’image à une amende de 1.220 €. (Libération).

NAVARRO Robert (Cadre PS) dans l’équipe de campagne de François Hollande

Objet d’une plainte du PS pour enrichissement personnel et abus de confiance, pour des frais personnels et des pizzas entre 2008 et 2010 pour 42.000 €… Soutien de François Hollande à la primaire socialiste, il intègre son équipe de campagne durant l’été 2011.

NOYES Jean-François (PS)

Mis en examen en 2012 dans le cadre de l’Affaire Guérini dont il était le directeur de cabinet, pour association de malfaiteurs en vue de trafic d’influence et recel de trafic d’influence.

PASTOR Jean-Marc (Sénateur PS)

Notes de frais frauduleuses. Médiapart révèle le 27 juin 2011 que le sénateur avait transmis à la trésorerie du Sénat, deux factures de restaurant émises dans le Tarn, son département, pour un montant total de 2.492 €. Il menace Médiapart de poursuites, produisant un faux communiqué de Gérard Larcher pour l’occasion, alors Président du Sénat, avant de se rétracter et de rembourser l’intégralité des notes de frais.

PRADILLE Claude (Sénateur PS)

Condamné en 1995 à cinq ans de prison de ferme, cinq ans d’inéligibilité et 300.000 Francs d’amende pour « faux et usage de faux, corruption, complicité d’escroquerie et subornation de témoins » dans une affaire où il était soupçonné d’avoir fait construire sa piscine sur des fonds publics de l’Office HLM du Gard.

PUIGMAL Eli (Maire PS)

Condamné en 2012 délit de favoritisme dans les conditions d’attribution de marché.

PUPPONI François (Député PS)

Poursuivi pour abus de biens sociaux. (Figaro).

REBSAMEN François (Ministre PS)

Condamné à Dijon à 1 an d’inéligibilité en 2004 pour utilisation de fonds publics à des fins personnelles. « Le net » a été très soigneusement nettoyé de tous les détails de ce scandale. A noter son mépris pour une agression raciste anti-blanc dans sa ville de Dijon.

ROYAL Ségolène (Ministre PS)

Condamnée pour des licenciements abusifs datant de 1997. (Libération).

SEVE Patrick (Maire PS) tête de liste aux sénatoriales dans le Val-de-Marne

Mis en examen, dans le cadre d’une enquête sur les marchés publics de sa commune, pour octroi d’avantages injustifiés et soustraction de fonds publics.

TAUBIRA Christiane (Ministre PS)

Condamnée le 27 septembre 2004 par le tribunal des Prud’hommes pour licenciement abusif, rupture abusive de contrat et à verser 5.300 € après avoir exploité son ancienne employée. (Dreuz Info).

TEULADE René Sénateur-Maire PS d’Argentat (Corrèze)

Condamné en juin 2011 à 18 mois de prison avec sursis et 5.000 € d’amende pour abus de confiance par le tribunal correctionnel de Paris. En octobre 2012, Hollande lui a rendu hommage lors du Congrès de la Mutualité Française : « Je salue les présidents qui ont marqué l’histoire de votre organisation. René Teulade auquel je suis lié par une fidélité corrézienne (….) ».

VALLINI André (Sénateur PS)

Poursuivi pour licenciement abusif et harcèlement moral par son attachée parlementaire avec laquelle il a fini par trouver un accord. A reçu une plainte contre X pour concussion (au sens propre, il s’agit de corruption passive, d’une malversation dans l’exercice d’une fonction publique, particulièrement dans le maniement des deniers publics) et utilisation frauduleuse de fonds publics. Proche de François Hollande, cet ancien président de la Commission Outreau, conseille le candidat socialiste sur les questions de justice.

Peut-être que notre palmipède, qui a dépassé les cent ans, ne voit-il plus de l’œil gauche… ?

D’ailleurs, comme nous le propose maintenant Macron : « EN MARCHE…ARRIÈRE TOUTE !

A Hue et a dia avec Vals et tous leurs amis…

Publicités

Auteur : erlande

68 ans;45 ans d'expérience dans la communication à haut niveau;licencié en lettres classiques;catholique;gaulliste de gauche à la Malraux;libéral-étatiste à la Jacques Rueff;maître:Saint Thomas d'Aquin:pro-vie sans concession.Centres 'intérêt avec connaissances:théologie,metaphysie,philosophies particulières,morale,affectivité,esthétique,politique,économie,démographie,histoire,sciences physique:physique,astrophysique;sciences de la vie:biologie;sciences humaines:psychologie cognitive,sociologie;statistiques;beaux-arts:littérature,poésie,théâtre,essais,pamphlets;musique classique.Expériences proffessionnelles:toujours chef et responsable:chômage,jeunesse,toxicomanies,énergies,enseignant,conseil en communication:para-pubis,industrie,services;livres;expérience parallèle:campagne électorale gaulliste.Documentation:5 000 livres,plusieurs centaines d'articles.Personnalité:indifférent à l'argent et aux biens matériels;généraliste et pas spécialiste:de minimis non curat praetor;pas de loisirs,plus de vacances;mémoire d'éléphant,pessimiste actif,pas homme de ressentiment;peur de rien sauf du jugement de Dieu.Santé physique:aveugle d'un oeil,l'autre très faible;gammapathie monoclonale stable;compressions de divers nerfs mal placés et plus opérable;névralgies violentes insoignables;trous dans les poumons non cancéreux pour le moment,insomniaque.Situation matérielle:fauché comme les blés.Combatif mais sans haine.Ma devise:servir.Bref,un apax qui exaspère tout le monde mais la réciproque est vraie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s